DomMart : l'Art du Voyage

Martine Gathon et Dominique Paques
Moirey (Meuse)
Ferme du Vallon
Port-Vendres (Catalogne)
Anse des Tamarins
Saint-Malo (Bretagne)
Aire des Ilots
Espelette (Pays Basque)
Parking municipal gare de bus
Autun (Bourgogne)
Plan d'eau du Vallon
Fouras (Charente-Maritime)
Aire de stationnement "Espérance"
Zarautz (Pays Basque)
Gran camping Zarautz
Collioure (Catalogne)
Parking de la Gare
St-Léger-le-Guérétois / Guéret (Creuse)
La Ferme Arc-en-Ciel
Domaines du Pous et de Roux (Cévennes)
Chambres d'hôtes et Vignoble
Azay-le-Ferron (Brenne - Indre)
Ferme du Caroire
Salles-Arbuissonnas (Beaujolais)
Domaine Croifolie
Saint-Denis-d'Oléron (Charente-Maritime)
Aire de camping car du Moulin
Dancharia/Ainhoa (Pays Basque)
Camping Xokoan
Honfleur (Calvados)
Aire municipale (Bassin de l'Est)
Joinville (Marne)
Halte Nautique
Cabanes de Fleury (Occitanie)
Aire municipale
Sarlat (Périgord)
Étang de La Brâme à Saint-Vincent-le-Paluel
Andernos-les-Bains (Bassin d'Arcachon)
Aire de camping-cars
Aigues-Mortes (Petite Camargue)
Restaurant "Les Poissons d'Argent"
Mont Saint Michel (Normandie)
Restaurant de la Ferme St Michel
Sarlat (Périgord)
Ferme du Vignal
Palamos (Catalunya)
Empordarea
Montrichard (Touraine)
Aire Camping-Car Park
Noirmoutier (Vendée)
Aire communale
Chablis (Bourgogne)
Camping du Serein
Le Crotoy (Baie de Somme)
2 aires municipales
Esco (Aragon)
Lac du barrage de Yesa
Luzech (Lot - Occitanie)
Camping "Les Berges de Caix"
Saintes Maries de la Mer (Camargue)
3 aires municipales
Biarritz / Anglet (Pays Basque)
Aire de camping-cars de la Barre
Montcalm (Camargue)
Domaine du Petit Pin
Aix-en-Othe (Champagne - Ardennes)
Moulin à Tan
Saint-Wandrille-Rançon (Seine normande)
Ferme de la Mare
Martres-Tolosane / Saint Gaudens (Occitanie / Midi-Pyrénées)
Ferme de Saint Vidian
Château d'Oléron (Charente-Maritime)
Le Moulin des Sables
Sarlat (Périgord)
La Rigaudie, gîte et restaurant
Tardinghen (Côte d'Opale)
Ferme de l'Horloge
Le Hourdel (Baie de Somme)
Aire municipale
Prémilhat (Monluçon - Auvergne)
Camping du Sault Briquet
Sun7 Boulevard
Concert restos du coeur 2008
Houres 2014
Sortie des Houres à Bassenge
Les deux venises (2007)
Série nocturne sur Bruges et Venise
Razette (2010)
Jeux d'arène aux Saintes Maries
Petit Rhône
Balade fluviale en Camargue
Le Bal des Libellules
Des champignons et des bois
L'ex atelier photo à la Vecquée

Dominique Paques : La niche à roulettes

"La niche à roulettes" ce sont les péripéties de Paquita et Django, deux border collies voyageant en camping-car avec leurs pilote et copilote. 

Retrouvez-les à chaque étape de leur voyage, au fil des publications à venir.

La niche à roulettes de Dominique Paques

Elvis, tu viens jouer ?

...

Elvis !

Oh Django, j'ai plus cinq ans, moi !

Et moi, je ne les ai pas encore !

Oh je sais. Tu as quatre ans, mais tu joues encore comme un bébé.

Allez, viens !

Mais il n'y a pas moyen de le débrancher, celui-là ? Tu vois pas qu'on va manger ? La copilote vient de mettre la table. On n'est pas bien, là ?

Regarde ce ciel ; respire les embruns de la Côte d'Opale. Ça va te détendre.

Et toi, tu entends les faisans ? On irait bien leur courir après.

Ça m'étonnerait que j'en rattrape encore un. Mes pattes sont moins rapides.

C'est parce que tu manques d'exercice.

D'abord, on prend des calories.

Ouais, puis après tu feras la sieste...

Peut-être...

Alors après ta sieste, comme tu seras en pleine forme, on ira se balader vers le petit bois, à côté du lac.  Tu te souviens ? Hier on a entendu plein de faisans, et on a vu un chevreuil.

Ben, le chevreuil, tu oublies ! Enfin pour moi ; si toi tu veux le courser...

Déjà sentir son odeur dans le vent, le vent de la liberté !

Là, tu as raison : ici on peut gambader en toute liberté.

Ah, tu vois : on est cool ici !

Ok ok, mais d'abord manger. Et puis, Horace va bientôt passer avec son humain pour encaisser l'argent du mobiniche. On ira sûrement promener après.

Dis, Elvis, qu'y a-t-il de bon à manger ?

T'as vu Elvis, on sait passer sur un petit pont de pierre ! 

C'est ça, tu vas encore tomber dans l'eau. Tu faisais moins ton malin, hier ! Notre pilote a dû aller te repêcher. Heureusement qu'il était tout près : tu paniquais comme un chiot !

Pas vrai.

Fais comme tu veux, Django, moi je reste avec la copilote ; j'ai trop mal aux pattes. Elle est longue, cette promenade.

C'est toi qui est trop vieux. Regarde, il y a des cygnes.

Fais gaffe, c'est pas commode ces bestioles-là.

Même pas peur...

C'est ça. Et ne traîne pas trop : il y a des gros nuages qui arrivent. Avec un peu de chance, on aura encore droit à un orage comme hier soir ; on a été bien secoués dans le mobiniche !

Ils n'arrivent pas, les nuages, ils repartent. Regarde, voilà le soleil qui pointe son nez. C'est beau, hein Elvis !

C'est vrai que c'est beau...

Salut les cygnes ! On joue ? Vous avez pas une baballe qui traîne dans le coin ?

Suis pas sûr qu'ils veulent jouer.

Mais si, regarde.

Ils sifflent, là !

Euh, les gars, c'était juste pour jouer...  hé... Elvis, Elvis...

Cours, Django, cours !

Bizarre, ta baballe, Django ! 

M'en parle pas... notre pilote a encore oublié d'en prendre une.

Et c'est quoi ça, alors ?

Ben, je me suis démerdé ; j'ai trouvé une pomme de pin.

T'es vraiment accroc, toi ! Et ça marche ?

Ouais, plus ou moins. Le pilote rouspète parce qu'il ne sait pas shooter dedans, mais il fait l'effort de lancer à la main, malgré son mal de dos, qu'il dit.

Il a bon dos, son mal de dos...

T'es vraiment chipie, Paquita !

Oh, c'est pour rire.  Moi j'ai trouvé une belle baguette, t'as vu ?

Pas mal... et que fais-tu avec ?

La copilote me la lance dans l'eau, mais pas trop loin, parce qu'elle croit que j'ai peur. Je pense qu'elle a plus peur que moi.

Parce que tu n'as pas peur ? Viens me rejoindre, alors !

Tu as patte ?

Tu n'as qu'à nager si tu n'as pas patte.

Brr, elle est pas chaude...

Tu vois que t'as peur.

M'énerve pas, hein Django... Tu as bien peur de l'appareil anti-moustiques !

C'est pas la même chose, c'est le bruit qui...

Bien sûr... Attention, y a ta baballe qui coule !

Mais non, et puis c'est une pomme de pin : c'est pour ça qu'elle flotte moins bien.

Y a sûrement des graviers dedans, comme dans mes coussinets.

C'est vrai que c'est pas l'idéal pour nous ces graviers. En plus, l'aire des mobiniches n'est pas terrible ici à Fleury. Et la tête des humains : ils ne respirent pas la joie de vivre. T'as vu les voisins qui ont reculé d'une place quand on s'est garés ?

Allons Paquita, un peu de mesure dans vos jugements ; les camping-caristes ici semblent rechercher la quiétude, la paix...

Oui, Maître Django, mais moi, la quiétude, la paix, ça me barbe : faut que ça bouge !

Alors, tu as dû être contente hier soir au resto.

Jusqu'à l'arrivée des moustiques, c'était cool...

Tu vois, toi aussi tu peux rechercher la quiétude, la paix.

Oui Maître : je perçois mieux votre philosophie socratique, maintenant !

Très bien, Disciple. Rentrons au mobiniche : nos humains fatiguent !

Suzy, Suzy, tu viens jouer ?

Cool ! Tu joues pas avec Django ?

J'ai envie de jouer à autre chose qu'au football. Il est obsédé par le foot !

Ah, les mecs ! À quoi tu veux jouer ?

Et si on jouait à "Si je t'attrape, je te chatouille".

Cool ! Mais tu me rattraperas à tous les coups : je suis pas une vraie border.

Ah bon ?

Ma copilote s'est fait avoir : elle voulait un border collie, comme toi Paquita, mais mon père était un Jack Russel.

Oh, comme Elvis. C'était le Jack qui vivait avec Django avant que je n'arrive chez lui. Django était tout triste quand Elvis est mort.

Il était vieux ?

Treize ans, mais il avait plein de bosses à cause de tumeurs.

Le pauvre !

À la fin, il ne marchait plus que difficilement, mais il adorait partir en mobiniche.

Django doit être content ; maintenant il peut à nouveau jouer avec toi.

Ouais, mais j'aime bien de temps en temps jouer à des jeux de nanas.

T'as raison, c'est bien aussi.

Alors cours, Suzy, si je t'attrape, je te chatouille !

Une passe, une passe !

Cours, cours petit txakurrak, si tu veux le ballon...

Txakurrak ?

Ben oui, c'est chien en basque.

C'est compliqué le basque ! C'est quoi ce langage ? C'est même pas de l'espagnol. J'y comprends rien, moi.

Normal, Paquita , c'est une langue un peu spéciale.

Ah bon ?

C'est une langue fort ancienne qui n'a pas de rapport avec les langues d'Europe, de même que le finnois parlé en Finlande ou le hongrois en Hongrie. Certains disent que le basque provient des Vikings, ou même de Cro Magnon !

C'est vieux, ça.

Hé oui, petit txakurrak ; heureusement, nous on parle chien.

C'est quand même plus facile, hein Django. Pourquoi les humains ont-ils toujours tendance à se vouloir différents les uns des autres ?

Peut-être parce qu'ils sont trop égoïstes, qu'ils veulent toujours dominer les autres...

Nous pas, hein Django ? On partage plus facilement. Par exemple le ballon...

Oh Paquita, souvent tu gardes le ballon pour toi.

C'est pour que tu le désires plus, et ainsi augmenter ta satisfaction quand tu le récupères...

T'es trop fûtée, petit txakurrak !

C'est cool, ici, hein Django ! 

C'est vrai qu'on pourrait être plus mal. Nos humains ont bien choisi, cette fois. Tu te souviens de Narbonne :  pas une herbe sur l'aire des mobiniches ! 

Ah, ces petits cailloux !  Ils ont abîmé  tout mon poil.

Ça, Paquita, c'est pas très grave…

Oui mais, j'ai l'air de quoi maintenant ?  Pourvu qu'on ne rencontre chien ! 

T'es vraiment sotte. Par contre les cailloux dans les coussinets, on les a bien sentis ! 

T'as raison ; j'ai beau essayer de m'en débarrasser, rien à faire.  J'ai juste réussi à me faire transpirer et à faire friser mes cheveux :  tu as vu ma tête ? 

Boh, t'as pas l'air plus explosée que d'habitude.

C'est malin ça. T'es bien un mâle !  N'empêche, maintenant, je reste à l'ombre. Faudra essayer de faire comprendre à nos humains qu'on a des graviers entre les coussinets :  c'est pas gagné, surtout avec notre pilote.  Lui, il voit rien ! 

Ouais, avec la copilote, tu as plus de chance.

Essaye de lui expliquer, toi.

Ah non, hein. 

C'est vrai, Môôôônsieur a la trouille :  un vrai mec ! 

Pas la trouille ; j'aime pas qu'on me tripatouille ainsi… C'est tout.

Grand couillon, va ! 

Hé, ho, Paquita, lâche-moi, tu veux ?  Regarde, voilà notre pilote qui prépare son appareil photo ; petite balade en vue, peut-être ! 

Probablement ; je l'ai entendu parler d'aller photographier le château tout près d'ici.

M'étonnerait qu'il nous prenne avec lui :  quand il part en expédition photo, il est dans sa bulle autistique…

Pas grave, on restera avec la copilote à faire la sieste.  Je vais continuer à sécher mes cheveux…

Grain de SEL Bassenge

Système d'Échange Local de biens et services

Plan du site